18/08/2008

Ma filleule, répondant au doux nom de Virus

Le  savaient-ils, à la ferme de la Croix blanche, à Vimoutiers, que j'étais informaticien ?  Toujours est-il que lorsque je me suis porté candidat au parrainage d'une vache normande, c'est la nommée Virus qui me fût filleulisée...

La voici donc, ma filleule normande...

_new

Chaque année, les fermes coopératives de la fromagerie "Graindorge" organisent, fin août, une journée ferme ouverte afin de permettre aux parrains et marraines de rencontrer leurs filleules.  A cette occasion, un buffet campagnard est offert, généreusement composé de Livarots, Camemberts et Pont-l'Evêque, de rillettes, de crêpes, le tout arrosé de cidre fermier, de jus de pomme. 

Images d'ambiance :

_new

_new

_new

Bien sûr, on peut y acheter ces délicieux formages Normands...

_new

Et voici Violette, née d'une autre maman, à la même époque que Virus.  Nous avons une tendresse particulière pour elle car lors de notre première visite, les numéros d'identifications des deux bébés avaient été inversés et nous avons donc cru qu'elle était notre filleule.   Ce qui est amusant, c'est que nous avons rencontré sa marraine, qui a la même sensibilité vis-à-vis de Virus !


Je vous présenterai, à l'occasion, les premières photos de ces deux petites laitières... prise il y à maintenant 4 ans.

Nathalie, notre fille, est la marraine d'Upsillon, et, si cela vous dit, voici le lien qui vous permettra de parrainer, vous aussi, une de ces charmantes vaches normandes.

parrainez

21:19 Écrit par Patricia et Jean-Paul dans Coups de foudre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : virus, vimoutiers, fromages, normandie, ferme de la croix blanche |  Facebook |