14/05/2009

L'habitat traditionnel en pays de Caux (Seine-Maritime)

En pays de Caux , l'habitat traditionnel est essentiellement composé de maisons à pans de bois (colombages), torchis et toit de chaume.  Le Soubassement est souvent composé de silex.

Le toit de chaume est surmonté d'Iris .  Ceux-ci ne sont pas là pour la décoration mais pour fixer la terre argileuse composant le faîte du toit.

_normandie_habitat_traditionnel

_normandie_habitat_traditionnel

Le coût d'entretient et la rareté de la main d'oeuvre qualifiée tendent à faire disparaître le chaume des toits, au profit de l'ardoise.  Celà n'enlève rien au charme champêtre des longères, auxquelles l'environnement de verdure sert d'écrin.

_normandie_habitat_traditionnel

Un grand nombre de ces chaumières ont été rénovées et modernisées afin de devenir de véritables maisons d'habitation, offrant à la fois tout le confort moderne et le charme des demeures d'autrefois.

_normandie_habitat_traditionnel

Au vu de certaines de ces maisons, nous comprenons que c'est l'habitat qui s'adapte à l'environnement et à la nature et non l'inverse.  Les poutres taillées dans des troncs ne sont pas droites, alors, la maison présentera des courbures... d'un charme très... sensuel.

_normandie_habitat_traditionnel

A l'époque, le passage d'une pièce à l'autre se faisait par l'extérieur (sans doute dans un souci de gain d'espace).  Voilà pourquoi ces maisons ont toujours un nombre de portes surprenant.  L'accès à l'étage (à usage de grenier), se faisait également par un escalier (ou une échelle) extérieur. 

De nos jours, ces particularités permettent, nottament d'aménager des chambres d'hôtes avec un accès indépendant.  D'autres propriétaires ont condamné les portes excédentaires et ont aménagé des couloirs pour circuler par l'intérieur.

_normandie_habitat_traditionnel

Ce qui me frappe toujours, c'est le côté coquet de ces maisons, malgré que le pan de bois + torchis demande, selon la sagesse populaire, autant de soins et de travaux que l'entretient d'un bateau en bois.

_normandie_habitat_traditionnel

En normandie aussi, les fleurs sont omniprésentes, et pas seulement sur le toit des chaumières.

Ci-dessus, la mairie de Mesnil-Durdent, centre du "Jardin des Amouhoques", point de départ d'un circuit nature nous présentant les "mauvaises herbes" locales. 

* Mauvaise herbe est écrit entre guillemets car celles ci ont souvent des vertus médicinales, culinaires, etc...  le jardinier devrait les appeler "herbes nons désirées", d'autant que certaines d'entre elles sont très décoratives.

%%%%

 

 

 

 

 

21/07/2008

Balade matinale à Plasnes, Eure, Normandie

J'ai classé ce qui suit dans les coups de coeur.  La Normandie, est et restera un lieux de prédilection pour nous.  Il s'en dégage une douceur de vivre qui contraste avec des paysages tourmentés par les vents et la mer.  Un pays souvent arrosé par les pluies, mais qui se révêle chaud en ensoleillé, plus souvent qu'à son tour.  Des hommes rudes à l'effort, mais qui produisent de succulents produits, qu'ils soient marins ou campagnards.

La Normandie ?  Non, la Gourmandie.  J'en suis gourmand à tout point de vue.  Ceci est loin d'être le dernier post consacré à ce coin de France.

*****

Petit village entre Brionne et Bernay, c'est à Plasnes que nous avons trouvé un gîte pour passer un week-end à la campagne, en août 2006.

_new

Il est bien agréable ce petit gîte, bordé d'un verger et à proximité de ces mares traditionelles en Normandie.

_new

_new

N'est-elle pas belle, cette Normandie rurale, avec ses chaumières, ses patures, ses vergers de pommiers qui donneront ce doux breuvage qu'est le cidre.

_new

Hum..., on dirait que j'ai dérangé ce taureau pendant ses ablutions matinales...

_new

Le soleil vient se mirer dans l'eau d'une autre mare... la journée s'annonce radieuse.

_new

... une pomme par jour, en forme toujours...

_new

_new

_new

 

02:05 Écrit par Patricia et Jean-Paul dans Coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : normandie, plasnes, eure, chaumiere, pomme, cidre |  Facebook |